Pierre Lemoine, principal du collège Beg Avel, et Sylvain Ferré, proviseur du lycée Paul-Sérusier.
Pierre Lemoine, principal du collège Beg Avel, et Sylvain Ferré, proviseur du lycée Paul-Sérusier.

C'est officiel, les élèves de seconde qui le souhaitent pourront apprendre le chinois à la rentrée prochaine au lycée Sérusier. Une manière « d'accompagner l'évolution du territoire », selon le proviseur, Sylvain Ferré. Le collège Beg Avel devrait aussi proposer de l'initiation au chinois dans la foulée. 

Les élèves de seconde pourront, dès la rentrée prochaine, choisir le chinois comme troisième langue vivante au lycée Paul-Sérusier. « Cet enseignement sera proposé de la seconde à la terminale, à raison de trois heures par semaine », souligne Sylvain Ferré, proviseur du lycée. Une décision, selon lui, qui « permet à l'établissement d'être dans l'accompagnement de l'évolution du territoire ». Une allusion, bien entendu, à l'implantation en Poher de l'usine chinoise de poudre de lait Synutra, même si ce n'est pas la seule raison. « L'apprentissage du chinois constitue un sérieux atout aujourd'hui. C'est une langue vivante qui a une valeur internationale forte. Nous nous sommes donc appuyés sur cette réalité économique pour demander aux autorités académiques qu'on puisse proposer cet enseignement », ajoute le proviseur. Pierre Lemoine, principal du collège Beg Avel, affirme que cela correspondait à une attente : « Nous l'avons constaté dans les demandes des élèves depuis quelques années ». D'ailleurs, nombre d'élèves n'ont pas hésité, au fil des ans, à quitter le Poher pour s'inscrire dans des établissements qui proposaient cette option. « Désormais, ces élèves pourront réaliser leur cursus à Carhaix », ajoute-t-il.

Complémentarité 

Et ce d'autant que la complémentarité entre les deux établissements publics se traduira aussi par la mise en place d'une initiation au chinois au collège Beg Avel : « Nous allons profiter de l'ouverture de cette troisième langue vivante au lycée pour mettre cela en place », précise-t-il. Le principal salue un enrichissement de l'offre linguistique à Carhaix : « Il existait déjà une offre variée au collège, puisque nous proposions déjà l'espagnol en deuxième langue vivante, en plus d'une section bilangue anglais-allemand, et d'une autre français-breton ». En ce qui concerne le breton, l'interdépendance entre les deux établissements joue à plein, là encore, puisque les élèves qui le souhaitent peuvent poursuivre cette langue en seconde, dans la continuité du collège. Un bémol, cependant : « Nous ne pourrons le maintenir que si nous obtenons au moins dix inscriptions d'élèves », assure Sylvain Ferré. 

Pratique 
Portes ouvertes au lycée Sérusier, vendredi 16 mars, de 15 h 30 à 19 h et samedi 17 mars, de 9 h à 12 h. Au collège Beg Avel, samedi 17, de 9 h à 12 h.
 
Source : http://www.letelegramme.fr/finistere/carhaix/enseignement-public-le-chinois-fait-son-entree-au-secondaire-17-02-2018-11855840.php